Quartier des Ararats - Prospectus

Loin de toute l'agitation causée par les récents troubles à Päris, vous vous promenez dans le quartier des Ararats. Véritable zone extra-urbaine, ce quartier proche de zones résidentielles des cadres des différentes instances de l'Aube Rouge regroupe une population cossue. Les gens y apprécient le côté "typique" que cet alignement de commerces a su préserver à l'intérieur de grand centre néocommercial. Alors que vous avancez dans la partie réservée à ces boulangeries qui semblent arrachées d'une époque lointaine, quelques documents éparpillés attirent votre attention. Ce désordre, bien que mesuré, tranche réellement avec l'aspect figé et propret de l'ensemble de la ruelle. C'est en vous approchant davantage que vous remarquez que tous les documents éparpillés au sol sont similaires. Imprimés sur du papier visiblement recyclé et de mauvaise facture, vous ne pouvez vous empêcher d'en saisir le contenu, non sans avoir vérifié qu'aucune caméra mobile ne déambule dans les alentours...


Le Jardin

Qui donc cultive le Jardin,
Le Jardin jadis si vert ?

C'était le plus beau Jardin
Que l'on ait jamais vu !

Là les Créatures de Dieu
Nageaient, volaient, jouaient,

Mais les avides Exploiteurs,
Aux Aubes Rouges,
Toutes les ont tuées.

Et les Arbres qui fleurissaient,
Et leurs fruits sains nous donnaient,

Furent par vagues ensablés,
Racines, ramées et feuillées.

Et les Eaux étincelantes
En boue et vase transformées,

Et des Oiseaux aux plumes vives
Le chœur allègre a cessé.

Ô Jardin, ô mon Jardin,
Pour toujours je te pleurerai

Jusqu'au jour où les Jardiniers
Ta vie auront restaurée.

Extrait du Livre de cantiques des Jardiniers de Dieu